En 1957, Mendès-France doutait déjà  d’une Europefondée sur un « absolu économique »

Le discours prononcé en janvier 1957 par Pierre Mendès-France à  l'Assemblée nationale est d'une surprenante actualité. L'Assemblée devait voter la poursuite des négociations sur le traité de Rome. Mendes, député radical, a voté contre (1) craignant qu'au nom de l'économie ce grand marché exerce une puissance politique. Mendès avait prévu ce que d'autres n'ont fait qu'accompagner et qu'au XXIem siècle - temps des " déceptions terribles"- il faudrait corriger. En mars 1957, deux Lire [...]

Du Brexit au Brexodus, la démocratie piégéeou les réflexions d’un Français à  Londres

La démocratie - le pire des systèmes politiques à  l'exclusion de tous ceux déjà  essayés dans le passé (1) - n'a jamais autant été discutée. Le référendum britannique restera un cas d'école dans l'histoire politique de l'Europe et au final - une fois l'émotion des uns et la colère des autres dissipées - pourra permettre au projet européen de franchir une étape. C'est ce que nous dit Pierre Scordia, un français à  Londres.  Le Brexit a eu l'effet d'une bombe sur l'anglophile Lire [...]

Géothermie Bouillante a été venduau déni de toute  » démocratie participative »

Les renoncements des politiques finissent par se payer et souvent, malheureusement, dans la douleur. N'est ce pas Ségoléne Royale qui prônait il n'y a pas si longtemps la " démocratie participative". Au pouvoir, elle agit sans considération pour les guadeloupéens en vendant un bien public économiquement stratégique sans consultation ni des élus, ni de la population. Pour quelle raison ? Nous publions un texte du collectif qui s'est opposé à  cette vente. On peut ne pas être d'accord Lire [...]

Qu’est-ce que la politique en Guadeloupe ?Harry Durimel, un révélateur inattendu

La vente de la centrale géothermique de Bouillante à  une entreprise américaine, à  travers les débats et les silences qu'elle suscite est revélatrice d'une certaine manière de faire de la politique en Guadeloupe et de la faiblesse du débat public sur les grands sujets. Harry Durimel engagé dans Caraïbe écologie s'est déclaré favorable à  cette vente. D'accord ou pas avec lui, il a le mérite de s'exprimer. Jacky Dahomay membre du collectif qui s'oppose à  la vente, voit dans ses Lire [...]

Débat sur la géothermie en Guadeloupe l’option collective contre l’option néolibérale

Est-ce une utopie de ne pas se soumettre au dogme néolibéral ainsi que le font fait tant de politiques ? Le débat sur la centrale de Bouillante en Guadeloupe ramène à  cette opposition. Nous mettons en ligne deux textes: l'un du collectif pour la sauvegarde de la géothermie guadeloupéenne, l'autre extrait d'un article de Harry Durimel ( Les Verts) qui explique pourquoi - selon lui - vendre à  une multinationale la géothermie guadeloupéenne n'est pas une "mauvaise idée".  Dans les deux Lire [...]

L’Utopie réaliste d’une géothermie guadeloupéenneest-elle impossible ?

Dans une étrange indifférence, mise à  part la mobilisation d'un groupe de guadeloupéens conscients de l'enjeu, le processus de vente de la centrale géothermique de Bouillante avance à  petits pas. L'enjeu est la possibilité d'une autonomie énergétique, au moins partielle, de la Guadeloupe. Si cette autonomie est impossible, est-ce que toute idée d'autonomie, sous quelque forme que ce soit, ne le serait pas ? Le processus et les conditions de vente de la centrale géothermique de Bouillante Lire [...]

La révolution des énergies renouvelables est-elle possible en Guadeloupe ?

"Qu'importe que le chat soit noir ou gris pourvu qu'il attrape des souris " Ding Xiao Ping La transition énergétique avec le "numérique" portent la troisième révolution industrielle après celle, dans le passé, du charbon et de l'électricité. Sur un petit territoire comme la Guadeloupe, si dépendant en matière énergétique, cette transition peut s'avérer être une incroyable opportunité. Les atouts existent, les handicaps aussi. Claude Edmond pose la problématique.  La loi du 3 Lire [...]

Géothermie Bouillante victime collatérale du désintérêt d’EDF pour les énergies renouvelables

L'institut Rémy Nainsouta a organisé une rencontre-debat à  Bouillante, commune de la Guadeloupe, entre le directeur de la centrale géothermique destinée à  être vendue à  une société américaine et un porte-parole du collectif pour la défense du patrimoine géothermique guadeloupéen. Une initiative destinée à  confronter les points de vue, à  se rencontrer. La vente à  une multinationale israélo-américaine était-elle inévitable ? L'est-elle toujours . Explications.  Malgré Lire [...]

Philosophie et mécanique: réflexion sur le réel et le virtuel, l’action et la consommation

Prisonniers de petites bulles individuelles tout confort, nous n'agissons plus, nous consommons des choix pré-arrangés. Matthew Crawford, philosophe et garagiste britannique, explique dans son dernier ouvrage (1) comment nous reconnecter au réel, à  la manière pragmatique et virile d'un mécano réparant une vieille bécane. ( Cet article a été publié sur le site www.laviedesidées.fr)  ... Le point cardinal de la réflexion de Crawford, c'est que " nous sommes situés dans un monde qui Lire [...]

Vente de la centrale géothermique de Bouillante la solution américaine n’est pas la seule

La centrale de Bouillante qui produit 6% de l'énergie consommée en Guadeloupe est depuis longtemps déficitaire, un meilleur pilotage et des investissements y sont nécessaires. Edf et l'Etat français s'en désengagent. La vente à  Ormat une multinationale américaine est annoncée, mais depuis quelques jours une autre possibilité " franco-guadeloupéenne" a fait son apparition. Explications.  Dans un rapport d'avril 2015, la Cour des comptes fait ce constat paradoxal : la géothermie est Lire [...]