« Que tout change … pour que rien ne change » Le « Guépard » présage-t-il l’avenir du système Macron

Tout change, pour que rien ne change ... où est l'arnaque ? La phrase du "Guépard", l'unique ouvrage écrit par Giuseppe Tomasi de Lampedusa, aristocrate et écrivain italien, né en 1896 à Palerme, mort en 1957 à Rome - un an avant la parution du livre - est souvent évoquée par ceux qui gardent leur distance avec le phénomène Macron. Assistons-nous à une " révolution sans révolution" comme fut qualifié le "risorgimento" italien, un " changement sans changement". " Si Lire [...]

Terra Festival :  » maximiser les profits dans l’agroalimentaire ne peut être le seul but » affirme Nathalie Minatchy

Nathalie Minatchy est présidente d'honneur de la 14em édition du Terra Festival (1) qui a lieu du 17 au 25 avril dans 17 communes de la Guadeloupe. Au travers de films, de conférences et de débats, l'objectif de ce festival est de sensibiliser le grand public aux enjeux liés à la protection de l'environnement et à une " éthique" du développement. En Guadeloupe, petit pays à la fois riche de sa diversité et fragile dans son espace la "maximisation des profits" ne peut pas, sans risque Lire [...]

Diébédo Francis Kéré, architecte germano-africain « radicalement simple » est au service de l’humain

2017 ! Les sujets anxiogénes ne manquent pas. La guerre, la peur de l'autre, la violence, la voracité des uns, le déclassement alimentent les médias dont le rôle n'est pas, certes, de peindre en rose un monde en crise. Nous avons choisi sur Perspektivces de commencer l'année en évoquant un architecte africain Francis Kéré, qui vit aujourd'hui à Berlin . Connu dans la profession, moins connu du grand public, il ouvre un champ des possibles sur le potentiel de l'Afrique et sur une autre manière Lire [...]

Obama le bon, Trump la brute et Van der Bellen le vertueux

  par Didier Levreau   " Je n'attendais rien de l'élection de Barack Obama, il n'était pas réaliste de penser qu'il allait tout changer. J'espérais seulement qu'il termine son mandat sans être assassiné." Ces propos sont de Paulette Richards, jeune universitaire Afro-américaine invitée la semaine dernière d'une conférence organisée par la Ligue des droits de l'homme, Guadeloupe. Pour le 68eme anniversaire de la déclaration universelle, elle a parlé de la violence policière Lire [...]

Clivage inacceptable entre une jeunesse scolarisée et intégrée et une autre marginalisée

La Guadeloupe n'est-elle que violence ? Sans doute pas, mais cette violence est dans les esprits et les médias. Une éducatrice de la PJJ - protection judiciaire de la jeunesse - (1) en première ligne du combat contre la violence des jeunes et faite aux jeunes, nous donne son sentiment. " Nous devons responsabiliser les mineurs pour les actes qu'ils commettent mais la responsabilité des adultes n'est pas nulle dans le comportement de la jeunesse," nous dit-elle. Ketty Citronnelle est éducatrice Lire [...]

La Guadeloupe est-elle un territoire développé ou sous-développé ?

La revue Etudes guadeloupéennes a lancé un appel à  contributions pour envisager l'avenir de la Guadeloupe. Ce petit territoire de 400 000 habitants loin de " sa métropole" vit des moments difficiles, tiraillé entre la destructuration de son tissu social et familial et un modèle de société qui s'impose, fondé sur la consommation et le paraître. Comme si l'arrivée de la 4G, allait tout résoudre.  Un observateur superficiel pourrait croire que la Guadeloupe a atteint des normes de consommation Lire [...]

Après le meurtre d’un lycéen guadeloupéen « Tous responsables, perdus dans le confort douillet de la télé et des grosses voitures »

Le message de Sonia, lu le jour de la marche blanche à  Pointe-à -Pitre est un cri du coeur. "Tous responsables des dérives de la jeunesse ..." C'est difficile à  entendre pour certains. Mais n'est-ce pas nous les adultes qui avec nos illusions et nos espoirs, nos réussites mais nos échecs aussi, avons contribué à  construite ce monde o๠des ados se tuent pour un téléphone portable. Ce cri du coeur puisse-t-il faire réfléchir et agir chacun d'entre nous.  " Comment dire à  ces Lire [...]

L’impossible développement de la Guadeloupe ou, est-il encore possible de changer les règles du jeu ?

La Guadeloupe consomme mais produit peu et ne crée pas les emplois nécessaires pour intégrer sur le marché de l'emploi la part la plus jeune de la population. Comment et jusqu'à  quand ce modèle déséquilibré peut-il tenir ? Nous publions un article de Alain Plaisir qui décrit ce qu'il estime être l'une des causes de ce déséquilibre et la solution qu'il propose: un changement de statut. Chaque élection régionale est l'occasion de nombreux discours sur le développement économique. Lire [...]

Dans un monde cruel, le message apaisé de José Navas, danseur canadien d’origine vénézuélienne

José Navas, danseur d'origine venézuélienne vivant à  Montréal nous invite à  pratiquer un optimisme modéré: "La paix existe, dit-il, c'est une chose qui va et vient ... " Il faut être vigilant pour la préserver au moins dans nos vies personnelles. Message positif en ce mois d'ao ût 2016 alors que des menaces diverses pèsent sur le monde : conflits, crise économique, crise climatique, terrorisme et risques de retour aux pires des replis identitaires. Cet article est paru sur le site Lire [...]

En 1957, Mendès-France doutait déjà  d’une Europefondée sur un « absolu économique »

Le discours prononcé en janvier 1957 par Pierre Mendès-France à  l'Assemblée nationale est d'une surprenante actualité. L'Assemblée devait voter la poursuite des négociations sur le traité de Rome. Mendes, député radical, a voté contre (1) craignant qu'au nom de l'économie ce grand marché exerce une puissance politique. Mendès avait prévu ce que d'autres n'ont fait qu'accompagner et qu'au XXIem siècle - temps des " déceptions terribles"- il faudrait corriger. En mars 1957, deux Lire [...]