En 1957, Mendès-France doutait déjà  d’une Europefondée sur un « absolu économique »

Le discours prononcé en janvier 1957 par Pierre Mendès-France à  l'Assemblée nationale est d'une surprenante actualité. L'Assemblée devait voter la poursuite des négociations sur le traité de Rome. Mendes, député radical, a voté contre (1) craignant qu'au nom de l'économie ce grand marché exerce une puissance politique. Mendès avait prévu ce que d'autres n'ont fait qu'accompagner et qu'au XXIem siècle - temps des " déceptions terribles"- il faudrait corriger. En mars 1957, deux Lire [...]

« Kafala professionnelle » un esclavage moderne oul’économie de la plantation version Qatari

La coupe du monde de foot-ball au Qatar en 2022 devrait faire réfléchir chacun d'entre nous, mais particulièrement les amateurs de foot-ball. Comment regarder voire apprécier des rencontres sportives qui ont lieu dans des stades construits par de "esclaves modernes" ? Ce sport dit populaire est devenu le symbole des injustices et de toutes les corruptions du monde contemporain : toute puissance de l'argent, déshumanisation des plus faibles bref, retour au Moyen-âge et ses féodalités.  Le Lire [...]